/ arts martiaux

Les idées reçus sur la ceinture noire (et sur ceux qui la portent)

Pratiquant le vietvodao depuis déjà 12 ans, dont 4 ans en tant que "ceinture noire", je peux dire que j'ai vu pas mal de gens avoir des réactions assez étranges à l'évocation de mon grade.

Très souvent les premières questions qu'on me pose sont toujours de type:

Tu as quel grade?

Alors je réponds toujours:

Ceinture noire 2e dan"

Et bien entendu, les personnes en face de moi, ont l'air d'être impressionnées, et tout de suite, il ya comme une espèce de confusion entre "avoir la ceinture noire, et être ceinture noire".

Faisons une liste des idées qui viennent dans l'esprit des gens lorsqu'ils parlent de ceinture noire:
1. Il est capable de se défendre
Je pense que c'est sûrement la croyance la plus répandue. Et non, il ne faut pas juger sur les apparences, quelle que soit la ceinture de la personne, il ne faut surtout pas croire que la ceinture peut être un indicateur de niveau. Sous estimer une personne moins gradé est une erreur, la personne peut très bien s'entraîner pendant des années sans pour autant vouloir la ceinture noire.
La capacité à se défendre n'a rien à voir avec les titres ou le nombre de grades, seul compte l'expérience du combat, l'entraînement acharné quotidien, la constante remise en question et l'amélioration continue de ses bases...

2. Il connaît des techniques secrètes
Eh non, il n'existe pas de techniques secrètes qui permettent de tuer en un coup! la seule technique secrète c'est celle que vous avez la mieux maitrisée. Un seul coup de poing simple mais répété des centaines de fois par jour, peut être considéré comme une technique "secrète" dans le sens où elle se révèlera efficace si elle est utilisé dans la réalité.

3. Avoir sa ceinture noire c'est très difficile
Depuis quelques années les art martiaux sont devenus des disciplines sportives. Auparavant, les arts martiaux étaient considérés comme des trésors, transmis de génération en génération et seulement à quelques élus triés sur le volet. A présent, les armes à feu ont renversées le rapport de force, et bien sûr, l'histoire a montré et démontré que les arts martiaux ne pouvaient résister.

Dans une époque lointaine passer la ceinture noire était un honneur et signifiait énormément de sacrifice, et d'abnégation afin d'être digne de l'épreuve.
Heureusement aujourd'hui, obtenir la ceinture noire est à la porté de toute personne qui s'entraîne un minimum. Malheureusement, la crédibilité et le niveau des pratiquants ne reflète pas du tout le niveau que l'on attend d'une ceinture noire.

Malgré tout, un débutant ne peut prétendre à une ceinture noire et bien sûr, il faut beaucoup s'entraîner en parallèle avec nos priorités, le travail, les enfants etc...et finalement c'est cela qui est le plus difficile.

4. C'est un maître
Euh non loin de là, au contraire, avoir sa ceinture noire n'est que le début du vrai apprentissage! J'estime que quelqu'un qui a sa ceinture noire, connaît les techniques de bases, les positions etc...

5. Il sait casser des planches et des briques
Ca dépend des clubs, dans mon club on ne casse pas les briques, cela n'apporte rien sinon peut-être des poings plus dur, cependant, on préfère mettre l'accent sur la technique et le cardio. Après tout, Bruce Lee disait :

"Le bois ne rend pas les coups"